Chose promise, chose due : je m’en vais vous parler de Sammy Decoster.
 
Un seul et unique album (Tucumcari) -que dis-je, une pépite- sortie en 2009, et depuis plus rien.
Enfin non ! Quand même : une tournée « barbecue », pas mal de rencontres et de collaborations artistiques, de nouveaux projets (Facteurs Chevaux notamment), de nouvelles chansons, une session d’enregistrement en Arizona, et tout récemment, une série de concerts au Trois Baudets à Paris, dans le cadre de ses sympathiques « soirées Micheline ».
 
Et puis… un second album en gestation… Il me tarde !

 
Tucumcari, donc, une véritable petite pépite vous disais-je !
12 morceaux somptueux, portés par une fine plume et une voix envoutante. Sans parler du jeu de guitare...
Un style très personnel, très intimiste, très mystérieux.
Les mélodies sont à tomber et vous restent gravées là, toute la journée, dans un coin de la tête.
Tantôt, ça sonne blues, rock. Tantôt western musique, voir parfois country music.
Ça fleure bon les grands espaces. Ça fait rêver et ça invite au voyage…
Parfois, les thèmes abordés sont bien moins réjouissants...

 
Et les nouveaux titres sont dans la même lignée.


Voilà, si jamais vous ne connaissiez pas l'artiste et que vous avez envie de le découvrir, c'est par ici (et aux concerts !):

tucumcari (sammy decoster)

SAMMY DECOSTER- The drive

Sammy Decoster Tu Me Hantes

#779 Sammy Decoster & Marion - L'homme sans voix (Acoustic Session)

#779 Sammy Decoster & Marion - Le jeu des contraires (Acoustic Session)

 #779 Sammy Decoster & Marion - Reviens (Acoustic Session)

Bon, j'arrête là !


PS : après une petite recherche, je me rends compte que Tucumcari est en fait une ville du Nouveau-Mexique (Etats-Unis), située sur la légendaire Route 66. Ville rendue célèbre en 1965 grâce à Segio Leone, et son western Et pour quelques dollars de plus. Bref, un titre parfaitement trouvé pour ce premier album de Sammy Decoster !